Sébastien Barrier
Chunky Charcoal
Fresque poético-rupestre | 1h30 | Tout Public
PRESENTATION DU SPECTACLE

Chunky Charcoal réunit au plateau Sébastien Barrier, Benoît Bonnemaison-Fitte et Nicolas Lafourest. Devant une page blanche de neuf mètres par trois, la parole de Sébastien Barrier convie, rassure, accueille. C’est un peu comme le début d’un récit, d’une fable. Un peu, aussi, comme une sorte de messe païenne. Ce sont les premiers mots d’un retour de chasse, une tentative d’explication de la journée, des mois passés, des expériences vécues ces derniers temps. C’est en outre l’occasion de dresser la liste de ce que nous perdrons, peut-être ou sûrement, un jour. Benoît Bonnemaison-Fitte, affairé sur la page, inscrit, relève, classe, trace, dessine […]

> Lire Plus

Chunky Charcoal réunit au plateau Sébastien Barrier, Benoît Bonnemaison-Fitte et Nicolas Lafourest.

Devant une page blanche de neuf mètres par trois, la parole de Sébastien Barrier convie, rassure, accueille. C’est un peu comme le début d’un récit, d’une fable. Un peu, aussi, comme une sorte de messe païenne. Ce sont les premiers mots d’un retour de chasse, une tentative d’explication de la journée, des mois passés, des expériences vécues ces derniers temps. C’est en outre l’occasion de dresser la liste de ce que nous perdrons, peut-être ou sûrement, un jour.

Benoît Bonnemaison-Fitte, affairé sur la page, inscrit, relève, classe, trace, dessine en mots, noircit, garde des traces et rend visible ce qui est dit. Témoignage graphique qui organise et répand le chaos d’une pensée en train d’éclore. Il offre, très vite, un nouveau texte, augmenté, déformé, tronqué, où les mots entrent en voisinage, s’assemblent et se répondent, multipliant à l’infini les lectures possibles.

Dans les méandres de cette parole qui prend forme, la musique de Nicolas Lafourest imprime son propre itinéraire, exacerbant la sensibilité des mots. Impossible de ne pas voir ce qu’elle fait à la parole. Elle l’implique de manière grave, anecdotique, chantante, mélancolique, implorante, rassurante ou engagée. Elle en fait la matière d’un prêche, le synopsis d’un film, la structure d’une ode. Un poème.

Où il est question de perte,
de ce que nous pouvons, craignons, risquons de perdre,
de ce que nous avons déjà perdu,
de ce que nous perdons,
de tout ce que nous perdrons.
Où il est question de se perdre, pour, parfois, se retrouver.
De labyrinthe, de cheminement, de hasard voire d’accident.
Où il est aussi question de perdition, d’addictions, de planètes.

Nos addictions sont des planètes.

Sortie de résidence à L’Usine – Scène conventionnée pour les arts dans l’espace public – les 16, 17 et 18 mars 2015 (Tournefeuille / Toulouse Métropole)
Création Festival Mythos (Rennes) 9 et 10 avril 2015

> Lire Moins
DISTRIBUTION

Parole  Sébastien Barrier
Dessins  Benoît Bonnemaison-Fitte
Musique  Nicolas Lafourest

Régie générale Chloé Gazave
Création lumière Jérémie Cusenier

PRODUCTION

Production  Sébastien Barrier

Production déléguée  l’Usine, Scène conventionnée pour les arts dans l’espace public (Tournefeuille/Toulouse Métropole)
Diffusion Centre de Production des Paroles Contemporaines – CPPC, Rennes (35)

Coproduction  l’Usine, Scène conventionnée pour les arts dans l’espace public (Tournefeuille/Toulouse Métropole), Le Grand T, Théâtre de Loire-Atlantique, Nantes (44), Le Channel, Scène nationale de Calais (62), le Cratère – Scène Nationale d’Alès, Espace Malraux – Scène nationale de Chambéry et de la Savoie
Sébastien Barrier est artiste associé au Grand T / Théâtre de Loire-Atlantique

svb-logo
La diffusion de ce spectacle a bénéficié du soutien financier de Spectacle vivant en Bretagne.

Merci à  l’Usine, à la Compagnie Baro d’Evel et au Théâtre Garonne, Lena Pasqualini et Catherine Blondeau pour leurs soutiens

PRESSE
Logo La Terrasse
Chunky Charcoal – La Terrasse (21/12/2015)- Eric Demey

Sébastien Barrier laisse ainsi jaillir de son grand corps microté des récits rapides et drus, qu’il ralentit parfois, et accompagne de la musique de Nicolas Lafourest à la guitare électrique à la fois atmosphérique et rugueuse, jusqu’à en faire chanson. Dans son écriture, la parole est tout à tour légère et grave, comique, poétique, existentielle, émouvante, anecdotique…

Chunky Charcoal – Le clou de la planche (22/03/2015)- Agathe Raybaud

Lorsque les mots sont laissés à leur existence propre sur la paroi blanche empreinte de leurs ébats, et que la batterie vient scander les riffs de guitare, on se retrouve littéralement bouleversé par un spectacle qui s’adresse résolument à notre tréfonds. (…) Un moment de partage authentique au cours duquel on se sent véritablement, ensemble, faire humanité.

Chunky Charcoal – Le Monde (16/02/2016)- Fabienne Darge

Un spectacle comme un dédale vertigineux et ludique, une performance labyrinthique et jouissive où se réunissent toutes ses obsessions, et dans laquelle pourtant on ne s’égare jamais. Car Sébastien Barrier retombe toujours sur ses pattes, à l’image de son merveilleux chat Wee Wee, qui est le héros bienheureux et libre de son spectacle.

Chunky Charcoal – Libération (12/02/2016)- Gilles Renault

Avec le barré Barrier, toute rencontre, toute situation, tout aléa du quotidien est susceptible de fournir un matériau combustible contribuant à alimenter la chaudière créative. Au point d’imaginer titrer un spectacle Chunky Charcoal, du nom de ce morceau de fusain (donc de charbon) qui servira de fil rouge – quoique anthracite – aux circonvolutions du récit.

Sébastien Barrier – Mouvement (mars – avril 2016) - Eric Demey

Le succès de Sébastien Barrier ramène les arts de la parole sur le devant de la scène. Rencontre avec le créateur de Savoir enfin qui nous buvons et Chunky Charcoal, un artiste qui fait boir et parler.

ARTISTE
Sébastien Barrier
PHOTOS
CALENDRIER ARTISTE

septembre 2017

lun mar mer jeu ven sam dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
ESPACE PRO
Menu