Les Missions

Le CPPC s’emploie à explorer les multiples facettes de la parole contemporaine à la croisée des chemins entre théâtre et chanson, poésie et récits de vie, documentaire et paroles débridées. Ce véritable pôle des arts de la parole est doté d’une saison théâtrale, d’un festival et d’une cellule de production réunissant les moyens de la création et de la circulation des oeuvres. Le CPPC est un lieu de fabrique et de résidences, un espace d’accompagnement d’artistes, de croisements, de frottements, de présentations de travaux en cours, une pépinière.
© Mathieu Desailly

MISSIONS

Les paroles contemporaines

On croyait l’oralité disparue. L’Art le plus vieux du monde englouti dans les fracas d’Internet et des nouveaux moyens de communication… Et pourtant, si les conteurs au coin du feu ont bel et bien disparu, de nouveaux poètes émergent, reprennent le flambeau, reviennent l’œil plus vif et la langue plus pendue que jamais.
Passeurs de récits millénaires, collecteurs des paroles d’aujourd’hui ou narrateurs visionnaires de demain, ces nouveaux raconteurs puisent leurs matériaux au cœur d’un patrimoine immémorial, inventent avec audace et talent.
Le CPPC (Centre de Production des Paroles Contemporaines) s’emploie à explorer les multiples facettes de cette parole contemporaine à la croisée des chemins entre théâtre et chanson, poésie et récits de vie, entre documentaire et paroles débridées.

La programmation de spectacles

Montrer les œuvres, sensibiliser les publics, transmettre des émotions

Le CPPC (Centre de Production des Paroles Contemporaines) assure la gestion, l’animation et la saison culturelle du Théâtre L’Aire Libre à Saint-Jacques-de-la-Lande (35). Lieu de création, de représentation, d’exposition et de restauration avec l’ouverture du bistro théâtre Comme à la maison, L’Aire Libre se veut une porte ouverte sur les histoires contemporaines, un lieu effervescent dédié à la parole vivante, un point de passage, de rencontres et de découvertes à la croisée des artistes, des professionnels et d’un public diversifié. De nombreuses actions sont d’ailleurs engagées auprès de partenaires fidèles comme les établissements pénitentiaires, les hôpitaux, écoles ou universités…
Le CPPC organise également le Festival Mythos (Rennes Métropole), premier festival des arts de la parole en France. Reconnu pour son ambiance et sa convivialité, Mythos est aussi un temps de rencontre et d’exigence artistique, un rendez-vous attendu des festivaliers, des professionnels français comme étrangers.

L’émergence des artistes

Soutenir les initiatives, accompagner la professionnalisation de la discipline, conseiller les équipes artistiques.

Le CPPC porte une attention toute particulière à l’accompagnement de jeunes artistes, à la formation des artistes professionnels (Projet ICAR – Itinérance Contemporaine d’Artistes Raconteurs) et à l’émergence de nouvelles formes par le biais d’une veille artistique constante en France et plus largement dans l’ensemble de la francophonie (Montréal, Bruxelles…). Il s’emploie à percevoir les premiers frémissements et les nouvelles tentatives. Il s’engage aux côtés des artistes pour les aider à construire leurs projets, à structurer leurs compagnies, à développer leurs carrières tout en trouvant les leviers économiques les plus adaptés.

La production de spectacles

Concevoir des productions « maison », inventer aux côtés des artistes, structurer les démarches et les compagnies.

Outre ses activités de programmation, le CPPC remplit également les missions d’une structure de production, de conception de spectacles et de formes artistiques originales. Producteur délégué pour le compte de plusieurs compagnies et artistes, le CPPC propose une mutualisation de moyens et de compétences permettant aux compagnies de disposer de nombreux outils indispensables au montage de leur projet de création (communication, administration, lieux de résidence…).

La circulation des œuvres

Promouvoir les artistes et leurs démarches singulières, diffuser les œuvres, irriguer les territoires.

Dans le but de sortir du cercle vicieux des spectacles qui ne rencontrent pas les publics, le CPPC s’engage à promouvoir les démarches et les parcours d’artistes en utilisant sa connaissance précise des réseaux de programmation pour diffuser les œuvres dans un contexte particulièrement concurrentiel.
Il présente également chaque année des spectacles dans le cadre du festival OFF d’Avignon.

La recherche et le développement

Entreprendre dans le secteur culturel, investir pour l’avenir, innover et questionner

Attentif aux difficultés du secteur, le CPPC conserve la volonté d’entreprendre, d’ouvrir de nouvelles perspectives dans ses activités, de privilégier le mouvement, la recherche de technologies toujours plus adaptées. L’association a notamment noué un partenariat fort avec la manufacture (Festival d’Avignon OFF) en intégrant son comité de direction et en participant à la gestion opérationnelle du lieu.

Le CPPC poursuit également son engagement au sein du Collectif des Festivals bretons Engagés dans le Développement Durable et Solidaire en Bretagne (FEDDS).